PROSPECT-MCCORD-001.jpg

Pröspect


Avec Pröspect, Isabelle Gagné poursuit sa démarche d’artiste-géologue de l’image numérique et propose d’interroger notre rapport aux archives patrimoniales disponibles sur le Web. Alors que différentes institutions – musées, bibliothèques, etc. – tendent de plus en plus à numériser leurs archives pour en faciliter l’accessibilité, le « grand » catalogue d’images en ligne, lui, ne cesse d’augmenter. Et malgré son caractère historique comme principal signe distinctif, l’archive photographique patrimoniale participe néanmoins à la construction de cet immense répertoire numérique visuel généré par les divers moteurs de recherche sur Internet.

Or, pour réinscrire dans la mémoire collective ces documents déjà numérisées, l’artiste a imaginé un dispositif qui réinterprète aux quatre heures des images photographiques pompées directement dans des banques de données ouvertes. Puisant d’abord un document dans les archives d’une institution, Pröspect procède à une première lecture afin d’en dégager le « perceptible ». Il fait ensuite une recherche inversée pour trouver des images similaires à celle choisie. Après avoir découpé puis recollé ensembles les bribes visuelles, le programme réalise une nouvelle image.

Il attribue enfin à chaque objet visuel, de façon aléatoire, des vers tirées de poèmes écrits pour l’occasion par l’auteur Stéphane Archambault. Les nouvelles images créées de la sorte sont référencées pour finalement être « publiées » à la fois sur Twitter et sur le Web. Ainsi, chaque requête d’un usager à partir d’un moteur de recherche est susceptible de faire apparaître sur le réseau une ou des images trafiquées. Le premier gisement exploité par le bot provient de la collection Photographie du Musée McCord. 

Pröspect d’Isabelle Gagné s’inscrit dans une génétique d’art réseau et questionne l’usage numérique des archives patrimoniales disponibles sur le Web. Par ailleurs, si le projet file la métaphore minière et/ou géologique (l’idée de prospection, par exemple, ou encore la découverte d’un gisement), c’est pour mieux éclairer les facettes propres à la recherche, à la découverte et à l’exploitation d’archives.

En infiltrant le réseau avec de nouvelles images référencées, l’œuvre met de l’avant l’accessibilité citoyenne au patrimoine numérisé et l’utilisation de ces ressources. Au final, Pröspect recompose ce que l’artiste nomme un nouveau gisement patrimonial numérique, et favorise le renouvellement de notre perception des archives historiques et de leur inscription dans notre mémoire collective.


Isabelle Gagné - artiste multimédia
Paul Gascou-Vaillancourt - développeur
Stéphane Archambault - auteur


L’artiste Isabelle Gagné remercie le Musée McCord pour sa participation pour ce premier gisement
à prospecter ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son appui financier.

Screenshot+2019-02-13+13.51.45.jpg